Couches lavables

Les couches lavables et les couches jetables bio et éthique sont la solution pour l’environnement et pour votre budget ! Les couches lavables ont le droit  à un véritable débat de fond. Écologiques et surtout économiques, les couches lavables représentent la solution pour épargner votre budget et pour réduire le volume d’ordures ménagères de votre foyer. Un passage en machine et la rotation des couches continue. Beaucoup plus confortables que le plastique des couches jetables, les couches lavables sont en tissu (coton bio ou normal, chanvre…) et bébé fera la différence ! Vous pourriez être étonné par la rapidité avec laquelle votre bébé adoptera les couches lavables.

LES COUCHES LAVABLES : LE RÉFLEXE ÉCOLOGIQUE & ÉCONOMIQUE

Laver les couches de son bébé ne représente pas un retour en arrière, au contraire. Il vous suffit de les passer en machine pour les laver. C’est aussi simple que ça. Comme pour les couches jetables, il faut vérifier la qualité de la couche lavable pour éviter les risques de fuite. La couche lavable doit avoir deux épaisseurs : la couche et la culotte. La fixation (en velcro, boutons pressions, snappie) des couches lavables que vous choisissez doit être pratique pour vous et sûre sans gêner bébé dans ses mouvements. Pour finir, la couche doit être à sa taille pour assurer à votre bébé un confort maximum. Avec les couches lavables, il est important pour les parents de ne pas utiliser de lessives ou adoucissants classiques qui utilisent beaucoup de produits chimiques, qui risqueraient de provoquer des irritations sur la peau de bébé.

Les couches lavables sont économiques. Bon pour le budget de tout parents, les couches lavables permettent de diminuer significativement le poids de voter budget consacré à votre bébé. Facilement d’entretien, une vingtaine de couches lavables sont généralement suffisantes pour garantir la rotation des couches. 

Les couches lavables sont écologiques. Bon pour la planète et l’environnement, les couches jetables sont en tissu et non en matière plastique. Le volume de déchets produits par votre enfant est sensiblement diminué, en réduisant son impact sur l’environnement.