Bénéfices de l'allaitement maternel pour bébé

Publié dans Conseils pour Jeune Maman le 13 sept. 2019
bébé avec papa et maman pendant l'allaitement

Lorsque l’on vient d’accoucher, on se pose souvent la question de  savoir si allaiter son enfant est mieux ou pas pour sa santé. Par tradition ou par conviction, l’allaitement comporte de nombreux vertus pour bébé. En effet,  Le lait maternel présente de nombreux bénéfices pour le nourrisson et d’innombrables études l’ont déjà prouvé. Voyons tout de suite dans cet article les avantages que propose cette mode d’alimentation pour bébé. 

 

Le lait maternel : la meilleure alimentation de bébé

allaitement bébé

 

Selon Thibaut de Coin bébé, c’est en résumé la meilleure source d’alimentation qu’un enfant puisse avoir. Il est ainsi important de connaître les bénéfices de l’allaitement pour l’enfant ainsi que les recommandations données par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à ce sujet.

L’allaitement permet de protéger le bébé contre toutes les infections en agissant sur l’organisme de celui-ci. On retrouve en effet dans le lait maternel des protéines spécifiques qui sont chargés de détruire les microbes et qui se chargent également du transport du fer. Grâce au lait maternel, des anticorps sont transmis au bébé et ce sont ces anticorps qui luttent contre les infections et constituent une protection supplémentaire pour l’enfant. Beaucoup d’études ont démontré que l’allaitement maternel permet de protéger le bébé contre les infections respiratoires comme la rhinite, les infections digestives telles que les diarrhées ainsi que les allergies. L’allaitement maternel exclusif permet de lutter contre la mortalité infantile et il favorise la guérison en cas de maladies.

Il est dit qu’un allaitement d’une durée de 5 mois permet de transmettre la totalité des anticorps a son bébé. 

 

L’allaitement pour prévenir les maladies

allaitement

 

L’allaitement maternel sert également de prévention contre certaines maladies comme l’asthme si l’allaitement se déroule sur une durée minimale de 4 mois. De même, les bébés qui bénéficient de l’allaitement maternel sont protégés contre les risques d’obésité durant leur croissance et leur adolescence. Ils sont aussi moins exposés au diabète. En effet, lorsque le bébé est allaité au sein maternel, il apprend à réguler et à maîtriser son alimentation par lui-même. Ainsi il continuera sur ce rythme au fur et à mesure qu’il grandira.

 

Stimulation du développement moteur et psychique

L’allaitement maternel est aussi un facteur qui permet de développer les fonctions motrices et psychiques du bébé. La succion au sein met en jeu toutes les structures musculaires et articulaires pour une déglutition complète. Ils ont ainsi une meilleure mobilité du cou et se musclent beaucoup plus rapidement la sphère du cou.  Il apporte ainsi des bénéfices au système nerveux du bébé. En effet des études ont démontré qu’il y a un lien entre l’allaitement maternel et le développement psychomoteur chez l’enfant.

Dans ce cadre, une étude américaine a prouvé que le mode d’alimentation influe sur le développement de la myéline, qui est une membrane située autour des fibres nerveuses de la substance blanche cervicale. A l’issue de cette étude, il a été constaté que le cerveau des enfants qui est nourri grâce à l’allaitement maternel développe une croissance beaucoup plus rapide que celui des enfants qui ont comme alimentation du lait en poudre.

 

Précocité et allaitement

Une étude effectuée par une chercheuse de l’Inserm a également permis de constater que les enfants qui bénéficient de l’allaitement maternel ont tendance à être un peu plus précoces que les enfants qui se nourrissent de lait industriel. Cela s’explique par le fait que le lait maternel contient des acides gras oméga 3 et oméga 6 qui participent à la bonne croissance du cerveau.

Une co auteure de l’étude de l’Inserm ajoute que ces acides gras sont de bonne qualité et qu’ils sont adaptés à l’organisme du nouveau né. Cependant, des études complémentaires devraient être effectuées afin de valider ou d’infirmer les conclusions des actuelles études menées par l’Inserm. Une étude comportementale israélienne a d’ailleurs démontré que l’allaitement maternel permet de prévenir la croissance de l’hyperactivité chez l’enfant.

 

Les recommandations officielles de l’OMS

Selon l’Organisation Mondial de la Santé (OMS), l’allaitement maternel est la solution permettant de doter les enfants de nutriments tout en leur assurant une bonne croissance ainsi qu’une bonne santé. L’OMS souligne également que le lait maternel est l’alimentation parfaite pour le bébé et que celui-ci doit être allaité dès la première heure après sa naissance. L’allaitement exclusif doit se faire jusqu’à ce que le bébé ait 6 mois et après ses 6 mois, il faudra mettre en place un mode d’alimentation complémentaire, la diversification.

L’allaitement au sein exclusif durant les 6 premiers mois constitue l’alimentation optimale pour le bébé. C’est pour cela que l’OMS recommande aux mamans d’allaiter leurs nourrissons jusqu’à leurs 6 premiers mois au moins. Lorsque les 6 mois sont atteints, il faudra réaliser une l’alimentation complémentaire en plus de l’allaitement maternel, mais l’allaitement peut être continué en complément jusqu’à 2 ans et plus.

 

Un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois

Pour que les mères puissent faire l’allaitement maternel exclusif et le maintenir durant les 6 premiers mois, l’OMS et l’UNICEF ont donné un certain nombre de recommandations à suivre. Il faut ainsi commencer l’allaitement maternel une heure après la naissance du bébé. Durant ses six premiers mois, le bébé ne doit boire aucune autre boisson que le lait maternel : pas de boisson, pas d’eau ni d'autre type d’alimentation liquide. En effet, pour que les effets bénéfiques de l’allaitement maternel puissent se manifester convenablement, il est recommandé de ne pas mélanger le lait maternel avec d’autres boissons.

L’allaitement maternel peut se faire à la demande, c’est-à-dire à chaque fois que l’enfant en a besoin et le réclame quel que soit le moment, qu’il fasse jour ou nuit. Pour terminer, il ne faut pas utiliser un biberon pour donner du lait maternel au bébé, le contact direct avec le sein est la meilleure technique. En effet, boire le lait maternel nécessite beaucoup d’efforts pour les nouveaux nés. Leur donner à manger par l’intermédiaire d’un biberon risque de les persuader que c’est la bonne solution, surtout qu’elle est plus facile pour eux et moins énergivore. Evitez d’autre part d’utiliser des tétines et sucettes qui pourraient modifier la succion.

 

NB : Si toutefois l’allaitement sur cette durée n’est pas possible (reprise du travail ou problème de mise en place de la lactation), il est possible de faire un allaitement mixte. 

Comme la technique de succion au biberon est différente, il est préconisé de commencer un allaitement mixte qu’à partir de 6 semaines de vie afin que bébé s’adapte déjà bien à la succion au sein

 carriwell soutien-gorge d'allaitement gelwire - armatures gel - noir xl
carriwell soutien-gorge d'allaitement gelwire - armatures gel - noir xl 39.99€
Voir le produit Bébé au Naturel
 bÉbÉ nacre coquillages d'allaitement - lot de 2 - petit
bÉbÉ nacre coquillages d'allaitement - lot de 2 - petit 38€
Voir le produit Bébé au Naturel

JD ROCHETAING est l'auteur de cet article

Partagez cet article