Comment créer et faire soi-même faire-part de naissance

Publié dans Conseils pour Jeune Maman le 16 avr. 2019
bandeau faire part de naisssance

Ça  y est ! Votre bout de chou a pointé le bout de son nez. Et vous prévoyez d’annoncer sa naissance à vos proches de la plus jolie des manières. Il est alors temps de leur envoyer les faire-part de naissance pour qu’ils puissent conserver un souvenir de cette grande nouvelle. Seulement, c’est le choix du faire-part qui pose problème au vu des nombreux modèles disponibles. Pour faire simple, pourquoi ne pas le faire soi-même ? C’est économique et original. Suivez ces quelques conseils pour créer le faire-part qui vous ressemble.

 

Définir le style du faire-part :

Certains parents préfèrent réfléchir au style du faire-part bien avant la naissance du bébé pour éviter d’être débordés par les préparatifs de l’événement une fois qu’il sera là. Mais si vous n’y avez pas pensé plus tôt, il vous reste un mois environ pour annoncer la nouvelle à vos proches après la venue au monde de bébé. Cela tombe bien car maintenant que vous connaissez son sexe, il vous est plus facile de choisir la couleur du faire-part, son thème et les motifs pour le décorer Vous trouverez ici quelques idées de texte de faire-part de naissance.

 

Humour, design, faites appel à votre imagination

Sur ce sujet, certains parents jouent la carte de l’humour pour personnaliser leur faire-part. D’autres préfèrent rester sur les modèles simples mais design. Sinon, ils choisissent de les personnaliser avec une photo de l’enfant ou de la famille qui s’agrandit. Quoi qu’il en soit, ces petits détails restent une affaire de goût. Si vous manquez d’idées, n’hésitez pas à vous inspirer des modèles par défaut disponibles sur les imprimeries en ligne.

 

Prévoir le texte du faire-part :

Généralement, les faire-part de naissance sont proposés avec de jolis textes par défaut que l’on modifie ensuite pour qu’ils s’adaptent au nom du bébé et à sa date de naissance. Mais, bien qu’ils soient parfaits, rien ne vous oblige à vous contenter de ces derniers. Les parents sont, en effet, libres d’y insérer le texte de leur choix pour le rendre plus original et personnel. Bref, le but est qu’il puisse refléter votre personnalité. Ici donc, vous pouvez aussi jouer plusieurs cartes : l’humoristique, le poétique ou la simplicité, etc.

 

Choisir une photo à imprimer dessus :

Le choix de la photo est une étape clé dans la réalisation du faire-part de naissance. C’est Le détail qui attire le plus les regards et qui suscite le plus d’émotions chez votre famille et vos amis. Pour cette occasion donc, vous pouvez par exemple, utiliser la première photo de bébé ou une photo de lui entouré de ses parents ou de son grand frère ou sa grande soeur. Mais dans tous les cas, il est important d’utiliser des images de qualité uniquement, avec la bonne résolution et un format adapté à la taille du faire-part.

 

Préparer une liste des destinataires :

 

envoyer faire part de naissance

Maintenant que tout est bien défini (style, photo, texte), il est temps d’imprimer le faire-part. Seulement, avant d’entamer cette étape, n’oubliez pas de préparer la liste des personnes à qui vous souhaitez le faire parvenir. Cela va vous aider à ne pas oublier les personnes importantes. Mais aussi vous aider à déterminer le nombre de faire-part de naissance à distribuer.

 

Tester le résultat :

Chose faite, vous pouvez imprimer le faire-part. Seulement, pour avoir un aperçu du résultat de votre faire-part, pensez à n’en imprimer qu’un seul pour commencer. Ainsi, il vous sera possible de le modifier vite fait bien fait. Et, si le résultat vous satisfait, vous pouvez imprimer tout le reste.

 

Envoyer le faire-part :

La dernière étape consiste enfin à envoyer les faire-part de naissance à tous les destinataires. Ici, vous avez deux choix. Soit vous les envoyez par le biais de la poste. Mais ce système est moins économique, surtout si les destinataires sont nombreux. Soit vous les envoyez par courrier électronique. C’est un moyen beaucoup plus économique et pratique.

JD ROCHETAING est l'auteur de cet article

Partagez cet article