Comment savoir si on est enceinte sans test de grossesse ?

Publié dans Grossesse le 3 juin 2019
Savoir si on est enceinte sans test de grossesse

Est-il possible de savoir si on est enceinte sans un test de grossesse acheté en pharmacie ? A l’époque, il n’existait aucun moyen pour déterminer si une femme était enceinte ou non. Le retard des règles était le seul indicateur assez fiable. De nos jours, même sans faire de tests de grossesse, il est possible de savoir si on attend un bébé grâce à quelques petites astuces de grand-mère.

 

Comment savoir si on est enceinte ?

 

Une relation sexuelle non protégée qui a eut lieu au cours de la période d’ovulation représente déjà un risque très élevé de grossesse. Elle correspond au moment du mois où vous êtes le plus fertile et c’est donc pendant cette période que vous avez le plus de chance de tomber enceinte. Savoir bien calculer la date de cette période est donc très important avant de se lancer dans des rapports sexuels sans protection. Cependant, pour diverses raisons, la fécondation n’est pas obligatoire. Ceci peut être lié à l’état des spermatozoïdes ou des ovules, mais aussi à un dérèglement hormonal causé par divers facteurs internes ou externes au corps de la femme. Si pour certaines femmes, l’annonce d’une grossesse est une source de stress et de panique, d’autres par contre, voient leur rêve de toujours se réaliser. Dans tous les cas, il est important de savoir si vous êtes enceinte ou non le plus tôt possible pour pouvoir prendre les meilleurs décisions.

 

Avant de courir faire des tests chez votre médecin traitant pour savoir si on est enceinte ou pas, il y a souvent des signes de grossesse qui ne trompent jamais. Bien entendu, les premiers symptômes varient toujours d’une femme à l’autre. Douleurs au bas du ventre, absence de règles avec plus de 14 jours de retard, ce sont les premiers signes qui devraient vous mettre la puce à l’oreille, surtout si vous avez un cycle menstruel très régulier habituellement. Mais, il existe tout de même de rares cas de grossesse où les menstruations continuent même après la fécondation. L’arrêt des saignements ne suffit pas pour décréter que vous êtes enceinte, il peut être simplement dû à un bouleversement, à cause de l’environnement ou d’autres facteurs.

 

Le symptôme le plus connu qui accompagne l'arrêt du cycle de menstruation est la nausée matinale. Elle tient son nom car la nausée se manifeste la plupart du temps dans la matinée, mais de nombreuses femmes peuvent en être victimes tout au long de la journée. Bien que les causes ne soient pas encore bien définies, les experts ont quand même affirmé que les hormones y étaient pour quelque chose. La nausée peut se produire à la vue ou l’odeur d’un certain type de nourriture sans aucune raison évidente. Il y a pourtant des femmes qui ne sont nullement touchées par ce phénomène. En général, la nausée disparaît après le premier trimestre, donc c’est un bon moyen de détecter une grossesse dans les premiers mois. Il faut savoir aussi reconnaître les signes de fatigue car certaines femmes affirment être fatiguées sans raison évidente. C’est tout à fait normal en raison de la forte production de progestérone. En début de grossesse, cela peut se produire assez souvent, mais en général, cela ne devrait plus se sentir à la fin du deuxième trimestre. Il y a aussi des cas où les femmes se sentent tout le temps fatiguer tout au long de la grossesse.

 

Sans faire un test de grossesse, vos soupçons peuvent tout de même être confirmés si vos habitudes alimentaires changent. En effet, il y a certains aliments que vous adorez et que vous allez, du jour au lendemain, détester. Les fortes odeurs, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, vous donneront la nausée. Il y aura également des aliments que vous allez préférer plus que les autres, à un point que vous ne pourrez plus vous en passer. Si vous vous réveillez donc au beau milieu de la nuit avec une envie pressante de manger des fraises, c’est qu’il y a sûrement anguille sous roche. Mis à part cela, une femme enceinte peut aussi commencer à sentir des changements physiques au niveau de son corps comme un ventre gonflé. Vous allez peut-être également sentir que vos seins sont plus sensibles que d’habitude. Ils peuvent sembler plus lourds et parfois même légèrement douloureux. Si vous souffrez de tous ces symptômes, vous pouvez être sûre qu’un petit être est en train de se développer à l’intérieur de votre ventre.

 

Faire un test de grossesse maison : remèdes de grand-mère

 

Si vous n’avez pas envie de faire pipi sur un bout de plastique en attendant un changement de couleur pour savoir si le test est positif ou négatif, vous pouvez vous tourner vers les astuces de grand-mère ! Mal au bas du ventre, changement de la courbe de poids, nausée… Ces signes ne sont pas forcément des indicateurs de grossesse bien que cela soit le cas dans la plupart des cas. C’est pour cela qu’il faut faire des tests plus précis pour être fixée. Bien entendu, il n’y a rien de meilleur que le test de grossesse et la prise de sang. Mais, si vous êtes loin d’une pharmacie, si vous n’avez pas les moyens ou si vous ne pouvez pas attendre votre prochaine visite chez votre médecin, voici quelques petits tests à la façon remèdes de grand-mère pour vous aider à vérifier vos doutes.



Le test du pipi dans un verre

 

La méthode est simple : Le soir, avant de vous coucher, relevez un peu d’urine dans un verre ou dans un bocal, puis déposez-le dans un réfrigérateur. La grossesse peut être confirmée si une forme de nuage de couleur blanchâtre apparaît dans l’urine. C’est tout l’intérêt d’utiliser un verre transparent, comme cela vous pourrez voir à travers.

 

Le test de l’aiguille

 

Le principe est également simple : Il faut commencer par prélever votre urine dans un récipient, de préférence au petit matin, puis de venir y placer une aiguille neuve, jamais utilisée. Au bout de 6 à 10 heures, si de la rouille se forme autour de l’aiguille ou si cette dernière noircit, alors c’est que le test est positif. Dans le cas contraire, c'est-à-dire si l’aiguille n’a pas changé, le test de grossesse est négatif.

 

Le test du pipi avec du sel

 

Il s’agit ici d’utiliser du gros sel. La méthode consiste à prélever de l’urine dans un verre, puis d’y verser 2 ou 3 morceaux de gros sel. Au bout de 2 heures, si le sel a fondu, c’est que le test est positif.

 

Le test à l’eau de javel

 

La dernière méthode consiste à l’utilisation de l’eau de javel. Toujours commencer par prélever de l’urine dans un verre, ensuite versez-y 2 cuillères à soupe d’eau de javel. Au bout de quelques minutes, le test s’avère être positif si une réaction se produit entre l’eau de javel et l’urine. De la mousse devrait se former. À part cela, la couleur de l’urine devrait être plus foncée.



Jusqu’à maintenant, l’efficacité de ces tests faits maison n’a pas encore été confirmée par les scientifiques. Cependant, de nombreuses femmes affirment que ces tests ont fait leur preuve et que ce sont des méthodes qui se sont transmises de génération en génération. Dans tous les cas, rien ne vaut une prise de sang, une échographie ou un test HCG !

Coraline AEIMERTON est l'auteur de cet article

Partagez cet article