Cosmétiques bébé : quelles sont ces substances chimiques dangereuses pour la peau des bébés ?

Publié dans Conseils pour Jeune Maman le 18 févr. 2016
Cosmétiques bébé : quelles sont ces substances chimiques dangereuses pour la peau des bébés ?

Depuis plusieurs jours, une polémique sur la composition des cosmétiques bébé secoue le monde de la puériculture ! Lundi, l’association WECF publiait une étude dénonçant l’utilisation de substances chimiques dans la composition de certains cosmétiques. En effet, sur 341 produits testés, 299 d’entre eux représenteraient un risque potentiellement élevé. Mais quels sont ces risques ? Quels produits sont à éviter ? Faut-il vraiment les bannir de la trousse de toilette de son bébé ?  Des questions auxquelles je tâcherai de répondre aujourd’hui.

 

Quels produits d’hygiène sont concernés ?

De nombreux produits – que vous utilisez certainement au quotidien – sont concernés par cette étude sur les cosmétiques pour bébé de l’association WECF, publiée lundi 15 février 2016. Ainsi, shampoings, lingettes, lotions, laits nettoyant, crèmes solaires et autres cosmétiques bébé sont incriminés par l’ONG Women in Europe for a Common Future.

En attendant que de nouvelles mesures soient prises par le gouvernement européen, l’association WECF préconise l’utilisation de Liniments, qui ne contient aucune substances dangereuses pour les bébés.

 

Cosmétiques bébé : quels sont les risques ?

Jusqu’à l’âge de trois ans, la peau des bébés est encore très immature et cette dernière absorbe les substances en grande quantité ! Contrairement aux adultes, les bébés ne possèdent pas de système d’élimination des polluants absorbés et ces derniers restent dans son organisme.

L’étude publiée ce lundi, recèle de nombreux risques, plus ou moins élevés pour la peau des bébés. L’ONG WECF a testé 341 produits. Parmi eux, 299 produits de cosmétiques bébé contiennent trop de substances dangereuses pouvant entraîner des risques allergènes et impliquant de nombreux risques chez l’enfant de moins de trois ans. Malgré des mesures prises par le gouvernement européen en 2014, l’étude révèle que la quantité de ces substances chimiques est encore bien trop élevée dans les cosmétiques pour bébé.

 

Quels sont les risques élevés dans les produits d’hygiène de bébés ?

Parmi ces 299 produits incriminés lors de l’étude sur les cosmétiques bébé, on retrouve notamment trois substances chimiques impliquant des risques élevés dans les différents produits d’hygiène.

La Méthylisothiazolinone (MIT) : cette substance chimique entraîne des allergies par contact. Elle cause notamment diverses irritations ainsi que de l’eczéma.

Le Phénoxyéthanol : il s’agit d’un conservateur présent dans les produits d’hygiène bébés. Ceperturbateur endocrinien est soupçonné de provoquer des effets toxiques sur la reproduction.

Les Parfums : jugés superflus et inutiles dans les cosmétiques bébé, ils peuvent représenter un véritable danger pour la santé de nos enfants. Les parfums seraient responsables de risques d’allergies chez les bébés.

 

Et qu’en est-il des risques modérés ?

Certes moins dangereuses que les substances chimiques citées au-dessus, les substances à risques modérés, présentent dans les cosmétiques pour bébé, peuvent néanmoins provoquer de nombreuses gênes, allergies et irritations.

L’EDTA : il s’agit d’un acide souvent présent dans les lingettes pour bébé. Il peut notamment être la cause de l’irritation des yeux de votre bout de chou.

Le laureth sulfate et lauryl sulfate : composés de sulfate, ce sont des agents moussants pouvant provoquer de nombreuses irritations. Le laureth et lauryl sulfate sont notamment présents dans les bains moussants et le shampoing.

Les huiles minérales : elles sont issues de la chimie du pétrole. Il est donc possible qu’elles soient chargées  d’impuretés. Les huiles minérales se trouvent principalement dans les différentes lotions et crèmes.

Les nanoparticules : notamment présentes dans les crèmes solaires, les effets et les risques ne sont pas encore véritablement connues.

 

Cependant, ces risques sur les shampoings, crèmes, lotions et autres cosmétiques ne concernent pas tous les bébés. Chacun à une peau différente et ne réagit pas de la même façon face à ces substances. L’association WECF souhaite avant tout tirer la sonnette d’alarme afin que les gouvernements français et européen prennent les mesures adéquates pour aller à l’encontre de ces risques.

Ces produits n’étant pas indispensables à la toilette quotidienne de bébé, privilégiez le Liniment, ainsi que l’eau et le savon, notamment si vous avez un nourrisson. Si vous souhaitez continuer à utiliser ces cosmétiques pour bébé, il est important de bien respecter les doses, afin que votre enfant n’absorbe pas de surplus. En cas de doute, consultez votre pédiatre pour avoir plus de conseils ;)

Rédaction POURBéBé.COM est l'auteur de cet article

Partagez cet article