Couches pour bébé

Publié dans Conseils pour Jeune Maman le 6 mars 2018
couches pour bébé

Pour les parents, les couches sont des produits hygiéniques incontournables pour garantir le bien-être de leurs bébés. Ils en ont besoin dès leur naissance jusqu’à l’âge de deux, voire trois ans. En une seule journée, les couches doivent être changées plusieurs fois pour de nombreuses raisons comme éviter les problèmes de fuites. Comme les exigences, les préférences et les capacités financières varient d’une personne à l’autre, il est souvent difficile de bien choisir les couches pour bébé adéquates. De plus, il en existe une grande variété sur le marché pour mieux satisfaire toutes les demandes.

 

Choisir la bonne taille de couches pour bébé :

 

La définition des tailles des couches pour bébé dépend essentiellement des fabricants. En général, elles sont classées en fonction de l’âge ou du poids. Dans le premier cas, les tailles des couches pour bébés sont en quatre catégories :

  • Mini : de la naissance à 6 mois ;
  • Midi : entre 6 et 12 mois ;
  • Maxi : entre 12 et 24 mois ;
  • Junior : à partir de 24 mois.

Dans le deuxième cas, les couches pour bébé sont réparties en six tailles :

  • Taille 1 : entre 2 et 5 kg ;
  • Taille 2 : entre 3 et 6 kg ;
  • Taille 3 : entre 4 et 9 kg ;
  • Taille 4 : entre 7 et 18 kg ;
  • Taille 5 : entre 11 et 25 kg ;
  • Taille 6 : plus de 16 kg.

Certaines marques proposent des couches pour bébé plus petites que la taille 1. Elles sont conçues pour les prématurés dont le poids à la naissance est inférieur à 1 500 grammes. De même, elles commercialisent des tailles 3+, 4+ et 5+. « Il ne s’agit pas de tailles intermédiaires, mais des couches pour bébé contenant plus d’agent absorbant pour les urines en grande quantité » nous précise Thibault, administrateur du site maison-et-beaute qui propose des couches pampers.

 

Choisir le bon type de couches pour bébé :

Trois principaux types de couches pour bébé sont disponibles sur le marché :

  • Les couches jetables ;
  • Les couches lavables ;
  • Les couches de bain.

Les couches jetables :

Alliant praticité et efficacité, les couches jetables sont constituées de trois composants pour assurer le confort et le bien-être de l’enfant :

  • Le feuillet fin et doux pour maintenir le bébé au sec ;
  • Le milieu absorbant pour transformer les urines en gel et prévenir le mélange entre les urines et les selles ;
  • La partie extérieure pour préserver l’imperméabilité.

Afin de prévenir les risques d’irritation de la peau, il est recommandé de changer les couches jetables de votre bébé toutes les 2 à 3 heures.

 

Les couches lavables :

Les couches lavables sont composées de tissus en coton et de substances absorbantes naturelles. Elles sont fermées avec du velcro ou des boutons à pression. Résistantes au lavage, elles ne se dégradent pas et gardent leur fermeté au fil des années. Ce type de couche pour bébé présente plusieurs avantages :

  • Écologique ;
  • Économique ;
  • Durable dans le temps ;
  • Sans produits chimiques ;
  • Sans risque d’irritation de la peau.

 

Les couches de bain :

Contrairement aux couches jetables et aux couches lavables, les couches de bain sont conçues pour les baignades aussi bien à la piscine qu’en mer. Dotées d’un fort pouvoir absorbant et de barrières anti-fuites, elles gardent votre bébé au sec et sont considérées comme de vrais maillots de bain jetables. Communément appelées couches étanches, elles ne se gonflent pas au contact de l’eau malgré une épaisseur moindre.

 

 

Choisir la bonne marque et la bonne gamme de couches pour bébé :

Tenant compte des préoccupations environnementales grandissantes ainsi que du bien-être et de la sécurité des bébés, il est toujours recommandé d’opter pour des couches de marques jouissant d’une excellente notoriété. Elles sont douces et n’irritent pas la peau, provoquent rarement des fuites, offrent un maximum de confort, etc.

Les marques les plus reconnues proposent également plusieurs gammes de produits pour toutes les bourses. Les principales différences se situent au niveau de leur épaisseur et de leur capacité d’absorption sans pour autant influer sur la qualité des produits. À titre d’exemple, les couches pour bébé haut de gamme sont moins épaisses, mais plus absorbantes.

Julie FERRER est l'auteur de cet article

Partagez cet article