PourBebe Blog
methode pikler.png
0

Méthode Pikler : une approche pédagogique d’autonomisation de l’enfant

Publié le par Coraline

La plupart des prestataires de services d'éducation et d'accueil de la petite enfance ont entendu parler de l'approche Montessori de l'apprentissage précoce. Beaucoup connaissent également la philosophie de Reggio Emilia et le point de vue de Magda Gerber. Les enseignements du docteur Emmi Pikler sont en revanche plus confidentiels, surtout dans l’Hexagone.

Le Dr Emmi Pikler était un pédiatre qui a vécu et travaillé en Hongrie. En 1946, elle a pris la responsabilité de gérer un foyer pour enfants (connu sous le nom de « Loczy »), à Budapest, et cette expérience l'a amenée à développer son point de vue sur la meilleure façon d'élever les enfants. Le Dr Pikler a été le mentor de Magda Gerber, et c'est ainsi que nombre de ses philosophies ont été reprises aux États-Unis. L'approche du docteur Pikler rejoint les récentes découvertes des neurosciences sur le développement de la petite enfance.

L'approche Pikler est basée sur une relation respectueuse entre l’adulte et un nourrisson, à travers des moments de tendresse, un développement moteur au rythme naturel, la liberté de mouvement et le jeu ininterrompu. Après avoir observé et pris soin des enfants dans l'orphelinat, le docteur Pikler a démontré que les bébés et les enfants ont besoin de certaines conditions pour améliorer leur éducation et leur développement physique et intellectuel, ce qui a conduit à l'élaboration de cinq principes clés.

 

1. Une attention totale de la part de l’adulte, en particulier lors des activités de soins

L'approche du docteur Pikler repose sur un principe simple : les soignants, les éducateurs et les parents doivent éviter toutes les sources de distraction lorsqu’ils soignent ou prennent soin de l’enfant. Le docteur Pikler explique que les bébés interprètent cette attention comme de l'amour, apportant de la sérénité et du calme à l’enfant qui a besoin de ce confort pour prendre des initiatives et explorer le monde qui l’entoure.

 

2. Les bébés préfèrent les environnements « lents »

Le docteur Pikler a observé que les bébés se portaient mieux lorsqu'ils évoluaient dans un environnement calme, voire « lent ». Selon Emmi Pikler, les bébés deviennent trop stimulés et fébriles lorsque les soignants enchaînent les tâches de soin de manière frénétique. Elle suggère que les soignants cherchent plutôt à créer une atmosphère de sérénité pour s'assurer que le bébé se sente respecté et ne soit pas contrarié.

 

3. Les activités de soin sont la clé de la confiance de l’enfant

Le docteur Pikler affirme que le fait de prendre son temps pour participer à des activités de soins, telles que le changement des couches, le bain et l'habillage, offre une occasion précieuse pour bébé de se lier à la personne qui s'occupe de lui. Il deviendra alors un partenaire actif dans ces activités lorsque les conditions seront optimales.

 

4. « Avec bébé », pas « pour bébé »

Le docteur Pikler considère les bébés comme des participants actifs plutôt que comme des bénéficiaires passifs des soins et encourage les soignants à adopter une approche coopérative dans toutes leurs interactions. Elle préconise de parler aux bébés à chaque étape du processus afin qu'ils sachent ce qui se passe.

 

5. Exit les positions « non naturelles »

Le Dr Pikler était un fervent défenseur de la libre circulation des bébés et affirmait que le fait de maintenir un enfant dans une position qu'il ne pouvait pas « atteindre par lui-même » ou dont il ne pouvait pas sortir revenait tout simplement à le piéger. Elle a déclaré que la libre circulation donne aux bébés la possibilité d'apprendre par l'expérimentation et leur apprend à surmonter les difficultés et à en tirer un sentiment de satisfaction et de réussite.

En outre, le Dr Pikler s'est opposée aux équipements pour bébés tels que les hamacs, les balançoires et les landaus, qui, selon elle, sont plus pratiques pour l’adulte que pour l’enfant. Elle préconise de « sécuriser » l’environnement de bébé pour le laisser explorer son monde en toute autonomie. Des objets comme le triangle Pikler peuvent aider les parents et les éducateurs en ce sens.

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !