PourBebe Blog
mouche bebe.png
0

Congestion nasale : comment soulager bébé ?

Publié le par Coraline

Votre nez est bouché, coule abondamment, vous démange ? Vous savez quoi faire : vous moucher, pulvériser du sérum physiologique, prendre un antihistaminique si vous souffrez d’une allergie, etc. Par contre, que faire si bébé a le nez congestionné ?

Vous le savez sans doute… les enfants sont incapables d’expirer fortement et donc de se moucher. Pour acquérir cette aptitude capitale pour le bien-être et la qualité de vie, il va falloir attendre l’âge de trois ans. Pour compliquer un peu tout ça, votre enfant respirera très majoritairement par le nez durant ses premiers douze mois… d’où l’intérêt de garder ses narines dégagées. Alors, comment le débarrasser du mucus qui bloque ses voies respiratoires ?

 

#1 La poire nasale pour bébé

Il s’agit d’un dispositif rudimentaire qui permet aux parents de débarrasser leur enfant du mucus peu épais pour soulager ses voies respiratoires. Il suffit de chasser l’air hors de la poire, en maintenant une bonne pression, d’insérer l’embout dans le nez de votre enfant, de relâcher délicatement la pression pour créer une aspiration et éliminer ainsi le mucus qui peut tapisser la muqueuse nasale de l’enfant.

Certaines poires nasales sont équipées d’embouts amovibles de différents diamètres pour s’adapter à la taille des narines de bébé. Inutile d’utiliser du sérum physiologique avec ce type de dispositif, car le mucus est déjà liquide et fluide. Si votre bébé souffre d’un mucus plus épais, la poire nasale n’est vraisemblablement pas le meilleur choix.

N'oubliez pas que vous devez nettoyer la poire nasale entre deux utilisations. Autrement, vous risquez d'exposer votre bébé à des bactéries chaque fois que vous utilisez le dispositif. Pour ce faire, utilisez de l'eau chaude savonneuse. Les professionnels de santé s'accordent à dire qu'il ne faut pas utiliser ce dispositif plus de trois ou quatre fois par jour pour éviter de créer une inflammation ou des saignements de nez dus à une irritation. Si votre bébé déteste ce procédé et qu'il pleure ou se bat, il vaut mieux opter pour un autre dispositif.

 

#2 Le mouche-bébé à aspiration

Les mouches-bébé ou aspirateurs nasaux sont devenus très populaires ces dernières années, d’abord pour leur facilité d’utilisation, puis par l’innovation en la matière, notamment avec l’émergence de mouches-bébé électriques. Avec cette technique, vous disposez d’une bonne puissance d’aspiration, ce qui permet de déloger les mucus les plus épais et les plus récalcitrants.

Vous avez le choix entre deux types de mouches-bébé : les mécaniques ou les électriques. Avec le mouche-bébé mécanique vous allez devoir aspirer avec votre bouche pour déplacer le mucus du nez de bébé jusqu'à un réservoir hermétique (sans contact avec votre bouche). Le mouche-bébé électrique reproduit l'aspiration de manière autonome grâce à un petit moteur intégré.

Tout comme pour la poire nasale, vous pouvez utiliser le mouche-bébé sans sérum physiologique si le mucus est plutôt liquide. Autrement, vous allez devoir « ramollir » la morve avec des gouttes nasales pour ménager la muqueuse nasale de votre enfant. Là encore, n'utilisez pas votre mouche-bébé plus de trois ou quatre fois par jour. Veillez également à nettoyer votre aspirateur nasal entre les séances pour éviter le risque de réintroduction de bactéries dans le nez de votre bébé.

Les parents qui utilisent cette méthode pour la première fois peuvent être un peu réticents, mais une fois que vous aurez acquis la technique, vous allez pouvoir soulager votre bébé en deux temps trois mouvements, sans prise de tête. Si vous hésitez, lisez ce guide pratique : comment bien choisir un mouche bébé  ?

 

#3 Le vaporisateur nasal pour bébé

Alors que les adultes n'utilisent généralement le spray nasal que lorsqu'ils ont le nez sec ou qu'ils sont malades, cet outil est utile si vous constatez que vous ne pouvez pas nettoyer facilement le nez de votre bébé parce que le mucus accumulé est trop épais ou que les crottes de nez ont durci. Vous pouvez recourir à des vaporisateurs ou des gouttes nasales, mais vous pouvez aussi en faire à la maison avec de l’eau chaude et du sel.

Notez que les gouttes nasales sont plus douces que les sprays nasaux et fonctionnent de la même manière. Il est également important de se rappeler que vous ne devez jamais utiliser de vaporisateurs nasaux pour adulte sur un bébé. Vous risquez d’endommager la muqueuse nasale de l’enfant.

Le but de l'utilisation d'un spray nasal est de détacher le mucus éventuel du nez de votre bébé. N'oubliez pas que son nez est beaucoup plus petit que celui d'un adulte, et qu'il n'est donc pas nécessaire d'utiliser beaucoup de solution saline pour ramollir le mucus.

Commencez par allonger votre bébé sur le dos. À l'aide d'un compte-gouttes, déposez 3 à 4 gouttes dans chaque narine. Ne soyez pas surpris s'il éternue ! Attendez une minute pour que les gouttes agissent, et veillez à ce que votre bébé garde la tête en arrière pendant ce temps avant de commencer à aspirer son nez avec un mouche-bébé ou une poire nasale. Parfois, les gouttes suffisent à elles seules pour détacher et dégager le mucus, surtout si l'enfant éternue.

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !