Fallback Facebook Script
PourBebe Blog
test de paternite prenatal
0

Test de paternité prénatal : levez les doutes sur l'identité du futur père !

Publié le par Coraline

Auparavant, faire un test paternité n’était possible qu’après la naissance de bébé. Actuellement, il est possible de lever le doute sur l’identité du père pendant la grossesse. De quoi éviter des mois de frustration ! Point positif : il s’agit d’un test ADN qui s’effectue de façon non invasive. Alors, si vous avez des doutes sur l’identité du futur papa, ce test est fait pour vous.


Un test de paternité prénatal non invasif

Le test de paternité prénatal, contrairement à l'amniocentèse et aux autres analyses, se fait de manière non invasive. De ce fait, il n'entraîne aucun risque pour la santé du bébé comme pour celle de la mère. Cette dernière n’aura qu’à faire une simple prise de sang et le père présumé, un frottis buccal.


Quels sont les procédés à suivre ?

Tout d’abord, il faut savoir que ce type de test ADN prénatal n’est disponible qu’en Outre-Manche et en Outre-Atlantique. La version prénatale du test de paternité en france ne pourra alors se faire que par voie postale.

Après avoir prélevé le sang de la mère et la salive du père, il va vous falloir faire parvenir le kit, au maximum 48 heures, au laboratoire. Les résultats du test seront obtenus environ une semaine après cela. Sachez également que ceux-ci sont vérifiés deux fois afin d’en assurer la véracité des résultats.


À quel moment de la grossesse peut-on faire un test de paternité prénatal ?

Le test de paternité prénatal peut avoir lieu à partir du 7ᵉ SG soit, à 9 SA. Ce n’est qu’à partir de ce moment-là que le fœtus commence à avoir son propre ADN. Son empreinte génétique devient alors détectable.


Le test de paternité prénatal est-il fiable ?

Pour répondre à cette question, il faut d’abord savoir que la mère et l’enfant sont reliés à travers le cordon ombilical pendant la grossesse. Celui-ci représente un lieu d'échange entre les deux. Dans ses échanges, le fœtus libère des métabolites, des substances qui contiennent son empreinte génétique et qui se mélangent dans l’échantillon de sang de la mère. En faisant les analyses, l’ADN de la mère sera isolé. Celui de l’enfant va être comparé à l’ADN du présumé père. Les résultats sont vérifiés deux fois et le rapport sera, ensuite, certifié et incontestable. Pour avoir des preuves sur la fiabilité de ce produit, n’hésitez pas à consulter les avis clients.

Merci de remplir tous les champs et de valider le captcha pour envoyer un commentaire.
Votre commentaire a été enregistré avec succés. Merci !
Chargement

Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !